Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 21:38

La Rochelle et l’audit baclé qui va « sauver » la Saur…

Notre consoeur Christiane Poulin, de Sud-Ouest, s’interrogeait dans le titre éponyme (comme le dirait le Nouvel Obs) le 10 février dernier : L’eau est-elle trop chère pour certains usagers ?

Avant d’annonce que le collectif « Eau publique 17 » maintient la pression sur les élus pour que la gestion de l’eau soit renégociée en faveur des 60 000 usagers.

Le scénario est désormais rituel. Sous la pression des usagers, la collectivité bâcle un audit et reconduit le délégataire. Il y a décidément « quelque chose de pourri au royaume de la loi Sapin… »

Aussi longtemps que les usagers ne disposeront pas de réels moyens d’intervenir en amont de la réunion de l’assemblée délibérante qui doit se prononcer sur le choix du mode de gestion, étape décisive avant la rédaction du cahier des charges puis l’appel d’offres, la DSP pourra continuer à couler des jours heureux.

Voir l’exemple voisin de La Roche-sur-Yon, qui a témoigné jusqu’à la caricature des limites de la loi Sapin…

« A force de s’entendre répéter sur tous les tons, et du matin au soir, que la planète est en danger et qu’on gaspille les ressources, les Français ont reçu le message. Ceux de la Communauté d’agglomération de La Rochelle comme les autres. Ils sont devenus plus économes, notamment en eau. Sont-ils devenus plus vigilants en ce qui concerne le juste prix à payer pour une eau du robinet garantie sans plomb et sans nitrates ?

Rien n’est moins sûr.

« Du moins, si l’on en croit le collectif Eau Publique 17, constitué en association en septembre dernier et qui, depuis, ne cesse de tirer la sonnette d’alarme. Ses membres en appellent au bon sens, à la solidarité et à la responsabilité de tous, élus et citoyens, face à une situation qui, selon Denis Thibaudeau, vice-président du collectif, est de plus en plus préoccupante.

« Cette situation, la voici : dans les communes de l’agglo et celles du nord-Aunis où la gestion de l’adduction d’eau est délèguée à la régie privée SAUR (Société d’aménagement urbain et rural), les ménages acquittent des factures supérieures d’un tiers à la moyenne nationale. Et d’une !

La consommation d’eau diminue régulièrement depuis dix ans alors que, dans le même temps, son prix ne cesse d’augmenter. Et de deux !

« C’est pourquoi, estiment les membres du CEP 17, il faut saisir l’occasion de changer les choses. Le contrat de gestion liant la SAUR au Syndicat intercommunal d’adduction d’eau (SIAE) de la région nord de La Rochelle (1) arrive à échéance le 31 décembre 2009. Pourquoi ne pas aller voir ailleurs - entendez : du côté d’une régie publique - puisque la porte sera ouverte ?

« Sous l’égide du CEP, une nouvelle réunion d’information, destinée aux élus mais ouverte à tous, est donc prévue jeudi 12 février. Car ce seront les 38 délégués des communes au SAIE qui devront trancher en faveur d’une gestion privée, ou d’une gestion publique. Ils doivent pouvoir le faire en parfaite connaissance de cause, ce qui est loin d’être le cas, tant la gestion de l’eau est compliquée dans la zone concernée. Surtout, ils doivent se prononcer fin février, après examen de l’audit commandé par le SAIE.

« Le collectif Eau Publique crie « casse-cou ». Le délai est trop court, disent-ils en substance, pour que chaque élu démêle l’imbroglio actuel de la production et de l’exploitation de l’eau dans les communes irriguées par la SAUR.

Certains en sont conscients, qui ne s’étaient jamais préoccupé de ce dossier et découvrent certaines incohérences avec stupeur (l’outil de gestion, en l’occurrence le SAIE, a été créé en 1950...).

Que faire ? « Prolonger de six mois ou d’un an le contrat avec la SAUR », explique Denis Thibaudeau, et prendre le temps de la réflexion.

La décision, quelle qu’elle soit, concerne tout de même quelque 60 000 usagers. »

(1) Le SAIE compte 19 communes, dont 12 appartenant à la CDA.

Partager cet article

Repost 0
Published by CEP 17
commenter cet article

commentaires