Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 14:39

CEP17-FORUM-EAU-PERIGNY-29092011.-046-copie-1.jpgCEP17-FORUM-EAU-PERIGNY-29092011.-037.jpg

CEP17-FORUM-EAU-PERIGNY-29092011.-033.jpgEn invitant à son forum « l’eau à quels prix ?», jeudi 29 septembre à Périgny, Benoît Biteau,agriculteur bio et vice-Président de la région Poitou-Charentes, Pascal Biteau, agriculteur bio et représentant de la Confédération paysanne, Claude Chauveau, de l’INDECOSA CGT,  en même temps que Gabriel Amard, président de la CDA Les Lacs de l’Essonne  et initiateur de sa régie publique de l’eau, CEP 17 a mis l’intelligence au menu du débat sur la gestionde l’eau.

CEP17-FORUM-EAU-PERIGNY-29092011.-029.jpg

 

Accueillie par Suzanne Tallard, vice-Présidente de la CDA de La Rochelle en charge du SCOT, la bonne centaine de personnes qui a pu écouter leurs interventions, après avoir débattu avec les membres de « Eau Secours Services publics 17 » de la situation de la gestion de l’eau à Saintes, a été conquise par la qualité des arguments utilisés.


CEP17-FORUM-EAU-PERIGNY-29092011.-039.jpg

 

 

 

Un des participants nous écrit : 

« J'ai trouvé le début passionnant et les 2 agriculteurs très intéressants sur le thème de l'exploitation de l'eau en Charente maritime par l'agriculture, j’ai beaucoup appris! (Conseil Général, aberration des retenues et de stockage de l'eau à usage agricole, erreurs de jugement, agriculture productiviste, gaspillage des ressources hydriques). ».

Et de poursuivre : « J'ai apprécié la position de Gabriel Amard sur l'aspect gratuité de l'eau, bien commun au même titre que l'air, la pluie ou le soleil et qui ne devait pas être considérée comme une marchandise et qui devait rester gratuite, et sa démonstration sur le fait que ne devait rentrer dans les coûts que la potabilisation, le traitement, le réseau et le personnel en charge de l'exploitation et de la distribution …»

Devant une salle du CMA copieusement garnie et où on notait la présence attentive de nombreux élus locaux (dont celle du maire de Périgny, Guy Denier), Pascal et Benoît Biteau, ont en effet démontré que la gestion actuelle de l'eau mène à la catastrophe et doit être considérée dans sa globalité, en associant tous les acteurs (agriculteurs, ostréiculteurs, consommateurs industriels ou particuliers) et passer nécessairement par une remise à plat de nos modes et types de productions (agricole, industrielle...) et de consommation.


CEP17-FORUM-EAU-PERIGNY-29092011.-045-copie-1.jpg

 

Gabriel Amard, pour sa part, a montré avec éloquence la pertinence d'une gestion publique de l'eau. Il a raconté la genèse de la Régie Publique de l’eau des lacs de l'Essonne et en a expliqué le fonctionnement.

 Oui, gérer l’eau par un organisme public, c’est possible, c’est moins cher,  et ça marche même beaucoup mieux que la délégation du service public à une société privée qui ne recherche, par définition, que le profit maximum. C’est non seulement possible mais cela ne présente que des avantages, tant sur le plan tarifaire et social, que sur celui de la démocratie.


CEP17-FORUM-EAU-PERIGNY-29092011.-049.jpg

 

Quant aux compétences supposées des uns et des autres, nul doute que le public en ait autant que le privé, puisque les personnels sont les mêmes, sortent des même écoles et ont reçu la même formation. La mutualisation des connaissances peut d’ailleurs être envisagée. Gabriel Amard s'est en tous cas dit prêt à aider tous ceux qui souhaitent l’imiter. Les nombreux élus présents dans la salle ont  apprécié cette déclaration de solidarité.

Enfin, avec Claude Chauveau, le point de vue du consommateur fut examiné, et particulièrement en Charente-Maritime avec l’évocation de la politique de production de l’eau soumise aux contraintes quantitatives du tourisme estival.

Un repas fut aussi préparé sur place par l'entreprise d'insertion "Planète Sésame" et permit aux participants de débattre à bâtons rompus !


CEP17-FORUM-EAU-PERIGNY-29092011.-015.jpg CEP17-FORUM-EAU-PERIGNY-29092011.-016.jpg

 

« J’ai appris plein de choses », confiait Marc Nedelec, conseiller municipal de Périgny (Verts-Europe Écologie), à l'issue de la soirée, traduisant ainsi le sentiment des participants dont certains nous engageaient même à reproduire souvent ce type de forum.

Partager cet article

Repost 0
Published by CEP 17
commenter cet article

commentaires