Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 21:47

La Saur, sans surprise

Le Syndicat intercommunal d'adduction d'eau (SIAE) de la région nord de La Rochelle a décidé de renouveler la délégation de service public à la Saur.

Le syndicat d’adduction d’eau de La Rochelle Nord a donc approuvé, lors de la réunion de son comité, mercredi 26 mai 2010, par  31 voix contre 6, le choix effectué par son président, Christian Grimpret, de déléguer à nouveau l’exploitation de l’adduction d’eau à la Saur pour les douze années à venir. (voir l'article de Sud-Ouest dans la page "les canards à l'eau")

Prix en baisse

Le nouveau contrat permettrait une baisse de 27% du prix des 120 m3. L’action de CEP 17, le soutien d’Europe Ecologie, des Verts, du Parti communiste, du Parti de Gauche, n’auront donc pas suffi à convaincre les délégués qu’une régie publique était préférable pour gérer le service public de l’eau plutôt qu’une société privée  dont l’objectif demeure la rémunération de ses actionnaires. (Même si le président Grimpret, répondant à l’observation de Patrick Angibaud sur l’intérêt de l’action de CEP 17 quant au débat public, a admis que grâce à elle, les sociétés privées avaient fait un effort pour revoir leur prix à la baisse !).

Ce choix pose évidemment plusieurs questions :

Lors du conseil syndical de mars 2009, le président avait déjà proposé le principe de la DSP, car une régie publique aurait été beaucoup plus chère. Qui disait cela ? Le cabinet Calia, qui, dans la synthèse de son étude préalable, montrait une différence en faveur du privé. Devant les questions posées par certains délégués, Christian Grimpret proposait alors d’assortir la DSP d’une demande d’étude à la RESE (la régie départementale, organisme public).  Lorsque celle-ci rendit son travail, elle était à moins 20% par rapport au contrat de la Saur.

v  Sur quoi reposait donc l‘étude du cabinet CALIA ?

Du coup, les nouvelles propositions de la Saur sont encore moins chères. Elle propose une baisse de 27% par rapport au contrat précédent.

v  Comment peut-on avoir des prix en baisse pour un service qui est supposé meilleur que le précédent, puisque des compteurs modernisés seraient installés ?

v   N'est ce pas le prix antérieur qui était trop élevé ? On imagine les bénéfices que l'entreprise a réalisés depuis des annéessur le dos des citoyens pour enrichir ses actionnaires !

v  Et si on demandait à la SAUR de rembourser les sommes indûment perçues de ses surfacturations ?

v  Comment se fait il que la direction du syndicat Nord n'ait pu se rendre compteau fil des années que ce prix de l'eau facturé aux usagers était excessif?

v  Comment se fait il que le Président, ses vice-Présidents et les 3 salariés, mis à disposition par la CDA, n'aient pas dénoncé une telle aberration ? (« …nous nous sommes endormis sur nos lauriers …» a reconnu Christian Grimpret, « …le contrat précédent n’a peut-être pas bénéficé du suivi nécessaire… »).

v  Quelles garanties avons-nous pour que ce prix n'augmente pas brutalement-ou insidieusement- dans les années à venir ?Quelle confiance pouvons-nous accorder à cette proposition après tant d'années de racket ?

Car avec le nouveau contrat on est parti pour 12 ans, jusqu’en 2022 !

En réalité tout montre que les prix n'ont qu'un lointain rapport avec le service rendu. La délégation de service publicque préconise le syndicat nord n'est pas dans le cas présent, le bon système pour gérer les affaires publiques et défendre les intérêts des citoyensNous demandons une réelle volonté politiquede la part de nos élus pour tout mettre à plat, que soit lancée une expertise indépendante de la situationavec à la clé des propositions claires et cohérentes. Qu'attendons-nous pour qu’un seul organisme public gère équitablement la distribution de l'eau dans le département ou pour que la CDA de La Rochelle prenne cette compétence comme elle l’a fait pour l'assainissement ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CEP 17
commenter cet article

commentaires

Papi 03/06/2010 21:51


3 minutes de bonheur pour faire la honte aux petits bourgeois de La Rochelle
http://www.igepac.com/article-pourquoi-gerer-notre-eau-en-regie-51604531.html