Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 19:52

Le Collectif Eau Publique 17 a tenu lundi 11 mai son Assemblée Générale à la salle de Rompsay à Périgny.


Un rappel : l’article 3 de nos statuts


L’association a pour objet, sur l’ensemble de la Charente-Maritime :

-          De défendre de et de promouvoir la gestion publique de l’eau   

-          De défendre les intérêts des usagers de l’eau quelque soit son mode de gestion.

-          De regrouper les citoyens, associations, groupe d’initiatives ayant la volonté de réfléchir, de débattre et d’agir ensemble pour une gestion publique de l’eau.

-          D’accompagner et de soutenir les associations et groupes  développant des activités, des initiatives, des actions dont l’objectif rejoint la promotion d’un débat public sur la question de la gestion de l’eau.

-          D’agir pour garantir la transparence des décisions.

 

Constat

Un constat a été établi sur l’action de l’association. Si tous les objectifs sont loin d’être atteints, au moins le débat a-t-il été engagé publiquement et beaucoup d’élus ont découvert le dossier. Une avancée certaine a donc été effectuée grâce à nous et si des améliorations sont apportées quant au tarif de l’eau pour les usagers, nous y serons évidemment pour quelque chose. Nous bénéficions d’un courant favorable dans l’opinion, et beaucoup de gens soutiennent notre action.

Débat autour des actions futures

Des pistes ont été tracées pour notre action future.

Il s’agit maintenant de passer à une autre échelle. Nous devons avoir un impact plus général auprès des usagers. Il nous faut pour cela, d’après les participants à l’Assemblée générale,   améliorer notre représentativité et nos finances en lançant une campagne d'adhésion, en formulant des demandes de subvention, en faisant acte de candidature dans les organismes officiels, mais aussi lancer une campagne d’opinion pour que les citoyens exercent leur droit d’assister aux réunions publiques locales.

Devant la mauvaise volonté évidente à  nous communiquer les documents qui nous permettraient d’effectuer une étude et des comparaisons sérieuses sur les modes de gestion,  nous devons prendre des mesures. Plusieurs pistes ont été évoquées par l’AG, dont l’adresse au préfet, la piste judiciaire, l’adresse à l’opinion publique, pistes qui ne s’excluent d’ailleurs pas les unes les autres.

Le débat prenant une tournure de plus en plus politique puisque des grandes orientations sont en cause, du point de vue de l’organisation du territoire en particulier, mission est donnée au bureau de  rencontrer les groupes  politiques à la CDA de La Rochelle.

Élections

Le bureau, démissionnaire comme prévu après six mois d’exercice,  a été reconduit dans ses fonctions dans sa totalité : Président, Daniel Vince, Vice Président, Denis Thibaudeau, Trésorier, Patrick Bouyer, Secrétaire, Patrick Job et Membres, Denis Alexis, Annick Blanchet, Claude Chauveau,  Jean-Claude Laparre  et Marc Lesimple.

Partager cet article

Repost 0
Published by CEP 17
commenter cet article

commentaires

Patrick Job secrétaire CEP 17 16/05/2009 22:29

Politicien ? NON ! Politique ? OUI. Est-ce que la politique n'est pas la gestion des affaires publiques ? Quoi de plus politique que la gestion de l'eau ? Et puis, je ne vois pas en quoi cela pourrait exclure les autres combats pour les marais, l'environnement, etc... au contraire.

rene 16/05/2009 15:22

Vous feriez mieux de vous occuper du marais poitevin, de la pollution des rivières et nappes phréatiques, de l'eau en bouteille, du réchauffement climatique plutôt que de perdre votre temps dans ce genre de querelles public/privé éculées. Il y a tant à faire. mais peut-être avez-vous un objectif politicien ?